« Agglo-Conthey » Développement en toute sécurité ?

 

C'est par cette annonce que l'Alliance communale de Conthey, conviait dernièrement la population locale à participer à une "conférence - débat" avec pour intervenant principal Jean-Marie Bornet.

Si pour les organisateurs, le choix d’un tel thème paraissait à la fois évident et d’intérêt public demeurait à confier la tâche à un intervenant capable de n’écarter aucune réflexion. C’est donc tout naturellement que ceux-ci firent appel au chef de l’information et de la prévention de la Police cantonale.

Jean-Marie Bornet n’est ni Wawrinka, ni Federer, mais il a toujours su protéger et développer l’image de nos institutions dont la police et les premiers secours en font partie. En homme de langage avisé, il sait fort bien communiquer 05-article-2014d’autant que l’auditoire devait par la suite démontrer son fort intérêt par des questions précises.

Pour en revenir aux thèmes de la soirée, il s’agissait d’aborder la sécurité et le développement de l’agglomération contheysane. Vous l’aurez compris, si le projet AggloSion dont Conthey en fait partie ; projet notamment présenté par Christophe Germanier, aura occupé une partie importante du débat, celui-ci s’est essentiellement focalisé sur une radiographie de la situation sécuritaire locale, régionale et supra-régionale.

Aborder le sujet de la sécurité sans comprendre l’organisation et les missions de notre police eut été dommage ; c’est donc tout naturellement que notre conférencier s’y attela. Statistiques à l’appui il s’efforça de nous décrire la réalité des faits. Certes, notre police n’est guère sujette à l’embonpoint, l’on s’en serait douté, mais c’est plus dans la complémentarité et la collaboration des services ainsi que dans la simplification du système décisionnel qu’il faut y chercher la raison de sa réussite. Si l’on devait résumer cette conférence, je dirais que bien des préjugés ont été recadrés.

En 2012, la République du bout du lac affichait un taux de 128 cas d’infractions pénales pour 1000 habitants. Dans un même temps le Canton de Vaud en avait 107 et celui du Valais 53 alors que la moyenne suisse se situait à hauteur de 71,5. Ces dernières années, la commune de Conthey affichait un taux global d’infractions situé dans la moyenne cantonale. Ce résultat peut surprendre si l’on considère sa rapidité de développement assortie d’une forte concentration commerciale avec, en sus, un centre de requérants d’asile.

Non ! Conthey n’est ni le Bronx, ni Genève ! Oui ! Conthey est une Commune comme les autres ! Elle n’est ni meilleure ni pire, mais simplement dans la norme à la seule exception du décrochage statistique du au drame de Daillon.

En définitive, si une telle soirée s'avère d'importance c’est aussi en regard des divers échanges et remarques formulés. Chacun sait que ViaSicura édicte des normes en matière de sécurité routière or la dernière en date relevant du positionnement des passages piétons en agace plus d’un dont notamment Mr Bornet, car que dire de l’obligation de suppression du seul passage du village de Bourg ou de celui reliant le camping Sédunum au camping TCS. Il est vrai que ce service de la Confédération a fait de bonnes choses par le passé, mais à vouloir atteindre le 100 % de sécurité, le dernier pourcentage va nous couter plus cher que les 99 autres pour cent.

 

2014, journal Le Confédéré, Gillioz