Le billet d’humeur du chroniqueur

Roland Dumas plus connu chez nous comme ancien ministre socialiste que comme avocat s’était rendu fin 2010 chez Laurent Gbagbo en compagnie du non moins célèbre Jacques Verges. Il faut dire que si l’un avait besoin de renouveler sa descente de lit, l’autre devait absolument quitter les oubliettes médiatiques.12-article-2011

Leur prestation fut relayée de manière très diverse. L’Hebdo, par exemple, manqua de souligner un versement de 125'000 CHF pour leur prestation. Nos deux larrons ont désormais pu renouveler leurs descentes de lit et les souliers en croco. Il faut dire que ce petit prélèvement n’affaiblira guère les petites économies de Laurent (70 mio CHF) et Simone (30 mio CHF).

Mai 2011, c’est reparti, nos deux compères veulent défendre Kadhafi, mais cette fois ils présentent l’affaire comme une défense des intérêts des Libyens bombardés. L’on ne connaît pas encore le montant des honoraires, mais une chose est sûre un avocat de gauche à réussi à donner la main à un avocat défenseur des plus grands criminels, la terre est bel et bien ronde, les extrêmes se rejoignent.

 

2011, journal Le Confédéré, Gillioz